Header Ads

AJ AUXERRE : MISSION DE SAUVETAGE

Relégué au second plan du paysage footballistique français, une institution du football hexagonale fait naufrage. Depuis sa relégation, à l’issue de la saison 2011-2012, le club chéri de l’emblématique Guy Roux s’était fait oublier dans l’ombre de la seconde division. Il est de retour sur le devant de la scène, mais pas pour de bonnes raisons, subissant une vive crise et candidat, malgré lui, à une rétrogradation en National. Comment en est-on arrivé là ? Auxerre peut-il (encore) s’en sortir ?


Avec une 5ème saison en Ligue 2 depuis la descente du club, l’A.J.Auxerre fait désormais figure d’habitué des matchs de seconde division, de ses stades à moitié pleins (pour ne pas dire à moitié vides), des budgets serrés, de la fuite des talents (aussi rares qu’ils puissent être), etc. Pour ce genre de club, ayant goûté par moment au très haut niveau, la note est déjà salée. Mais qu’en est-il alors lorsque celui-ci est menacé par une crise qui pourrait le faire tomber encore plus bas, là où le dépôt de bilan pèse comme une épée de Damoclès sur les clubs.


UN FAUX DEPART COMPLET

19ème de Ligue 2 après 10 journées. Voilà un bilan étonnant pour une équipe ayant l’ambition, à chaque début de nouvelle saison, d’accéder à une montée en Ligue 1. Un objectif bien utopique au vu de l’instabilité de l’effectif, et des transitions extrêmement denses pendant les mercatos estivaux. Un fait pointé du doigt par le désormais ex-coach auxerrois, Viorel Moldovan, au cours de sa sortie médiatique virulente envers sa direction le 23 septembre, qui lui aura en parti coûté sa place :

« Quatorze joueurs sont partis en un été. C'est un effectif entier ! Qu'est-ce qu'on fait ? On change chaque année les effectifs ? Mais pour construire une équipe, ça nécessite du temps. Et des joueurs de qualité. »

Un problème en amenant un autre, comme l’effectif auxerrois est restreint, il aura fallu composer avec un bon nombre de jeunes du centre de formation, pas forcément prêts pour une transition CFA / Ligue 2 si rapide. Sans compter des recrues arrivées sur le tard en Bourgogne, n’ayant pas pu prendre part aux différents stages de pré-saison, ainsi que des blessés et d'autres problèmes extra-sportifs.  

Résultat des courses: 3 victoires (dont 2 en Coupe de la Ligue), 5 nuls et 9 défaites, toutes compétitions confondues. L’AJA a complètement manqué son début de championnat. Statistique terriblement parlante, l’équipe n’a pas inscrit le moindre but en championnat depuis le 12 Août (où ironie du sort, elle en avait inscrit 4), soit 7 matchs sans marquer le moindre but !


ET MAINTENANT ?

Le premier match sans Moldovan n’aura pas permis d’entrevoir d’éclaircie. Au contraire, il s’est ponctué par la plus lourde défaite de l'AJA de la saison, contre Reims (3-0), le 30 septembre.

Pour enrayer la crise, il faudra désormais compter sur un choix judicieux des compétences dirigeantes en la nomination d’un coach qui saura instaurer un vrai esprit de conquête dans cette équipe : redonner confiance au groupe, fixer des objectifs réalistes et surtout faire jouer cette équipe qui est complètement impuissante face à sa situation et ne sait plus marquer. C'est l'énorme chantier qui attend le prochain coach auxerrois, dont l'arrivée au club a été officialisée le Vendredi 7 Octobre au matin

C'est Cédric Daury qui a été intronisé au poste d’entraîneur de l'AJ Auxerre. Ancien entraîneur de Châteauroux et du Havre; réputé formateur; il a signé au club jusqu'en 2018.

Cédric Daury lors de son premier entrainement aux commandes de l'equipe première de l'AJA, le Vendredi 7 octobre 2016
Crédit photo: facebook.com/ajaofficiel


L’AJA VENDUE AUX CHINOIS DANS LES JOURS A VENIR

Crédit photo: lyonne.fr
Malgré les mauvais résultats de l’équipe, le club a trouvé un repreneur - la société chinoise d’ORG Packaging. Véritable série de l’été sur les bords de l’Yonne, c’est ce mois-ci que la vente du club devrait être officialisée. L’intérêt pour l’AJA est de s’assurer des finances saines, et à moyen terme, se voir injecter quelques millions dans son capital, pour se donner les moyens d’une montée en Ligue 1. Mais pour le bon déroulement du projet, il faut dans l’immédiat que le club réussisse à se maintenir en Domino’s Ligue 2.


RENOUER AVEC LA GLOIRE

Voilà la mission donnée à toutes les personnes qui contribuent de près ou de loin à la vie de l’association de la jeunesse auxerroise. Remettre l’AJA au premier plan de la scène footballistique française. Un objectif qui peut paraître prétentieux au vu des récents événements. Pourtant, rappelons que lors de la saison 2010-2011, un passé relativement proche, le club jouait la Ligue des Champions et avait donc un rôle dans la sphère européenne, et non pas seulement nationale, du football.

Certes, depuis qu’elle erre en Ligue 2, l’équipe n’a jamais réussi à se mêler à la lutte finale pour une accession en première division. Pire, elle a échappé de peu à la relégation lors de la saison 2013-2014, en se maintenant lors de l’ultime journée de championnat.  

Pourtant, l’AJA en Ligue 1, ça peut paraître assez proche dans l’esprit des amateurs du football français. Pas étonnant vue l’empreinte qu’elle y a déposée : 32 saisons d’affilée dans l’élite, 1 titre de Champion de France, 4 Coupes de France, des passages notables
sur la scène européenne et notamment un ¼ de finale de Champion’s League en 1997.

Mais avant d’écrire un nouvel épisode glorieux, il faut sauver la maison blanche et bleu.    

Maurin
Expert Foot
Team Who's The Bet
Twitter: @Maurinbalcaen

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.